rugby en direct
Accueil » Pessa'h » Comment célèbre-t-on Pessa’h ?

Comment célèbre-t-on Pessa’h ?

Pâque JuiveUn régime particulier

La Torah(1) interdit la consommation et la possession de ‘Hamètz (Levain) pendant toute la durée de la fête. Les semaines précédant Pessa’h, nous devons nettoyer et débarrasser la maison de tous les produits alimentaires contenants du ‘Hamètz . La nuit précédant Pessa’h, nous devons accomplir la Mitsva de “Bédikat ‘Hamètz”, de la recherche du ‘Hamètz, à la lumière d’une bougie.

Le lendemain matin, tout le ‘Hamètz qui serait encore en notre possession devra être mangé, brûlé, et / ou vendu à un non-Juif. (Cliquez ici pour vendre votre ‘Hamètz )

Pendant les 8 jours de Pessa’h, nous consommons de la Matsa (Pain Azyme) à la place du pain, et tous les produits alimentaires que nous mangeons devront être certifiés Kasher pour Pessa’h, “Kacher LePessa’h”.

Le Sacrifice Pascal

A l’époque du Temple de Jérusalem une offrande particulière, Le “Korbane Pessa’h” y était présenté à la veille de la fête, rôti, et mangé le premier soir de Pessa’h.

De nos jours, jusqu’à ce que le Temple soit reconstruit, nous ne pouvons pas apporter de sacrifices. D’après les paroles du Prophète Hoshéa (Osée) (2) “Et nous allons rendre la prière de nos lèvres à la place du sacrifice de boeufs”, nous avons la coutume de lire la description de cette Offrande après la prière de l’après midi (Min’ha) la veille de Pessa’h.

Le Sédère

Le point culminant de Pessa’h est le Sédère.

La première nuit de la fête, (en dehors d’Israël les deux premières nuits), famille et amis se réunissent pour raconter, célébrer et re-vivre notre miraculeuse sortie d’Egypte qui marque la naissance du Peuple Juif en tant que tel.

Sur la table du Sédère, dressée de façon élégante, sera disposé un “plateau de Sédère”. Nous boirons les quatres coupes de vins, mangerons Matsa et Maror, lirons la Hagada, et nous réjouirons autour d’un repas de fête.

La pérennité du peuple Juif repose sur la transmission, par les parents à leurs enfants, de notre histoire et des valeurs de notre Torah, le Sédère occupe une place centrale pour cette transmission.

Cliquez ici pour obtenir votre guide pratique du Sédère

Des jours de Fête

En plus des coutumes propres à Pessa’h, pendant la fête devront être réalisées les Mitsvot communes à toutes les fêtes d’origine Biblique: l’allumage des bougies, des repas de fête (avec Kidouch et Motsi), d’habilles honorifiques, de Prières, de la lecture de la Torah, et de l’absence de travail.(3)

1. Exode 12:19

2. Hoseah 14:3

3. Les travaux dans ce contexte font références aux 39 catégories de “travaux de création” interdits le Shabbat, à l’exception de ceux de cuire et de porter d’un domaine à un autre qui sont permis les jours de Fêtes, “Yom Tov”.

Lire aussi:
Qu’est-ce-que la fête de Pessa’h ?
Quand célèbre-t-on Pessa’h ?



Bookmark and Share

URL courte: http://www.jattitude.net/?p=391

Publié par sur Mar 26 2017. Archivé sous Pessa'h. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks sont possibles depuis votre site.
US Green Card Lottery Application Form

Les commentaires sont finis

football en direct



Vidéos à la une

© 2017 Jattitude.net. All Rights Reserved. Connexion - Powered by LevSoft, Inc.| Designed by LevDesign, Inc.