rugby en direct
Accueil » Lois de Chabbat » Lois relatives au Kiddouch du Chabbat

Lois relatives au Kiddouch du Chabbat

Kidouch de Chabbat

  1. Il est un commandement positif (Mitsva Positive) de sanctifier (c’est-à-dire de distinguer, séparer) le jour du Chabbat des autres jours de la semaine par une déclaration comme il est écrit : « Souviens-toi du jour du Chabbat pour le sanctifier ». (Za’hor èt Yom HaChabbat leKadcho)
  2. Nos sages ont instaurés de sanctifier le Chabbat par la récitation du Kiddouch sur un verre de vin.

Références : Rambam Hala’hot Chabbat chapitre 29 Hala’ha 1, Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Arou’h chapitre 271 Hala’ha 1, Rabbi Yossef Its’hak dans Yalkout Yossef Hil’hot Chabbat volume 1 page 234.

  • Les femmes sont tenues de réciter le Kidouch & elles peuvent acquitter les hommes de cette Mistsva.

Références : Rabbi Yossef Karo Choul’han Arou’h – Chap. 271.

  • La personne qui récite le Kidouch doit avoir à l’esprit qu’elle souhaite acquitter ceux qui l’écoutent réciter le Kidouch et ceux qui écoutent le Kidouch doivent vouloir être acquittés par la bénédiction de celui qui récite le Kiddouch.

Références : Rabbi Yossef Karo Choul’han Arou’h, Michna Béroura 271 Seif Katan 5.

  • Avant de réciter le Kiddouch, la table de Chabbat sera couverte d’une nappe et dressée, deux pains (‘Halotes) en souvenir de la double ration de manne que D.ieu donna aux enfants d’Israël dans le désert y seront disposés et recouverts d’un napperon en souvenir de la rosée qui recouvrait la manne.

Références : Rabbi Yossef Karo – Choul’han Arou’h chapitre 271 Hala’ha 9.

  • Pour réciter le Kidouch, on essayera d’utiliser un beau verre que l’on remplira à ras bord (certains ont la coutume de faire déborder un peu en signe de bénédiction). On prendra le verre dans la main droite et on soulèvera le verre de kidouche à au moins 10 centimètres de la table, puis on récitera le Kidouch en position debout. Après avoir bu l’équivalent d’une bouche remplie, les personnes ayant écouté le Kidouch pourront boire un peu du vin, mais cela n’est pas obligatoire.

Références : Rabbi Yits’hak Yossef – Yalkout Yossef Hil’hot Chabbat.

  • Pour réciter le Kidouch il est permis d’utiliser un verre en plastique dans le cas où verre plus esthétique n’est pas disponible.

Références : Rabbi Moché Feinstein zal – Iguerot Moché -Vol. 3 Seïf 39.

  • Le Kidouch doit obligatoirement être récité à l’endroit où l’on a l’intention de prendre le repas. Il est permis de réciter le Kidouch pour acquitter personnes qui ne savent pas le réciter, même si celui qui récite le Kidouch n’a pas l’intention de manger à l’endroit où il récite le Kidouch.

Références : Rabbi Yossef Karo zal – Choul’han Arou’h Chap. 273 Seïf 1,3 &7. Rabbi Yits’hak Yossef – Yalkout Yossef Hil’hot Chabbat.

  • S’il n’y a pas de vin ou de jus de raisin Cacher ou si l’on n’aime pas le vin, on récitera le Kidouch sur le pain (‘Halotes) de la manière suivante :
  1. On se lave les mains en récitant la bénédiction (Nétilat Yadaïm),
  2. On récite le Kidouch comme pour le vin mais au lieu de réciter la bénédiction sur le vin on récite celle du pain (Hamotsi)
  3. On mange un morceau de pain trempé 3 fois dans le sel et on en distribue un morceau à chacun des convives.

Références : Ben Ich ‘Haï zal – Béréchit 28, Rabbi Yits’hak Yossef – Yalkout Yossef Hil’hot Chabbat.

URL courte: http://www.jattitude.net/?p=4857

Publié par sur Nov 1 2012. Archivé sous Lois de Chabbat. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article
US Green Card Lottery Application Form

Laissez une réponse

*

football en direct



Vidéos à la une

© 2017 Jattitude.net. All Rights Reserved. Connexion - Powered by LevSoft, Inc.| Designed by LevDesign, Inc.