rugby en direct
Accueil » Lag BaOmer » Que fait-on le jour de Lag BaOmer ?

Que fait-on le jour de Lag BaOmer ?

Lag BaOmer - JerusalemLe soir de Lag BaOmer, il est de tradition d’allumer des feux de joie en commémoration de l’immense lumière qui Rabbi Chimone bar Yo’haï introduisit dans le monde par son enseignement mystique. Ceci est particulièrement vrai le jour où il quitta ce monde, Lag BaOmer.

Les plus grandes festivités de Lag BaOmer ont lieu autour des tombes de Rabbi Chimone et de son fils, situées dans le village israelien de  Mérone. Des centaines de milliers de personnes assistent aux réjouissances, les grands feux de joie peuvent être vus de très loin et l’ambiance de la fête y est toute particulière.

Dans certains milieux, des chansons poétiques sont chantées en ce jour célébrant la grandeur de Rabbi Chimone.

Les enfants vont habituellement dans les champs jouer avec arcs et flèches en souvenir de la tradition Midrachique qui dit qu’aucun arc-en-ciel ne fut observé au cours de la vie de Rabbi Chimone. Le premier arc-en-ciel est apparu après le déluge à l’époque de Noé, quand D.ieu promit de ne plus jamais détruire le monde. Ainsi, lorsque l’humanité doit être punie, D.ieu envoit à la place un arc-en-ciel. Rabbi Chimone eut le mérite de protéger le monde, rendant superflu l’apparition de l’arc-en-ciel.

Certains ont coutume de manger des caroubes le jour de Lag BaOmer en souvenir du sauvetage miraculeux de Rabbi Chimone et de son fils qui purent survivre grâce à un caroubier qui poussa à l’entrée de la grotte dans laquelle ils vécurent pendant treize ans afin de se cacher des romains.

Les Ashkénazim, mettent le semi-deuil de la période entre la Pessa’h et Shavouôt entre “parenthèses”, fêtant ce jour en musique,ou célébrant des mariages ou procédant à des coupes de cheveux etc…Le semi-deuil reprenant pour eux dès le lendemain.

Les Séfaradim considèrent ce jour comme le dernier jour de semi-deuil. Cette distinction est fondée sur des opinions divergentes concernant les détails relatifs à la mort des élèves de Rabbi Akiva.

Le Rabbi de Loubavitch encourage l’organisation de défilés d’enfants comme symbole de l’unité du Peuple Juif qui est un des thèmes fondamentaux de l’enseignement de Rabbi Akiva.

Bookmark and Share

URL courte: http://www.jattitude.net/?p=592

Publié par sur Avr 29 2017. Archivé sous Lag BaOmer. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Sautez à la fin et laissez une réponse. Les pings sont impossibles.
US Green Card Lottery Application Form

Laissez une réponse

*

football en direct



Vidéos à la une

© 2017 Jattitude.net. All Rights Reserved. Connexion - Powered by LevSoft, Inc.| Designed by LevDesign, Inc.